« La légende du colibri »

    • 0

    « La légende du colibri »

    Category : carnet de route

    La notion de responsabilité, intimement liée à celle de l’engagement qu’il soit individuel ou collectif, est merveilleusement imagée par « La légende du colibri ».

    Pierre Rabhi, écologiste-paysan-philosophe, nous la raconte dans son livre « La part du colibri »; c’est une invitation à l’amour et au respect de notre Terre sacrée illustrée par Pascal Lemaître.

    « La légende amérindienne du colibri, appelé parfois l’ « oiseau-mouche », ami des fleurs »…

    Un jour, dit la légende, il y eut un immense incendie de forêt. Tous les animaux terrifiés et atterrés observaient, impuissants, le désastre. Seul le petit colibri s’active, allant chercher quelques gouttes d’eau dans son bec pour les jeter sur le feu. Au bout d’un moment, le tatou, agacé par ses agissements dérisoires, lui dit: « Colibri! Tu n’es pas fou? Tu crois que c’est avec ces gouttes d’eau que tu vas éteindre le feu? » « Je le sais, répond le colibri, mais je fais ma part ».

    Prendre sa part de responsabilité et s’engager est avant tout un acte de foi et de courage envers soi-même afin que nos actes ne soient que l’expression des traits de notre cœur. C’est ainsi que notre estime de nous-mêmes sera pleinement nourrie et ne souffrira plus d’aucune comparaison… « je fais ma part, pas plus, pas moins ».

    Alors, plutôt tatou ou colibri…

    05 Septembre 2016